case study

borderless par nina refondini

type

director

me as

specs

fiction

nina refondini

director

fs700

synopsis

«Borderless» raconte la rencontre de deux femmes en quête de leur identité et l’impossibilité à fuir leurs blessures dans le cadre d’un roadtrip à travers la Suisse.

Le briefing

Recherche et développement du sujet

Le travail de diplôme est une occasion unique d’approfondir une recherche personnelle sur la base d’une thématique et faire preuve de ses compétences métier, par l’achèvement d’un travail présentant un intérêt particulier. Il atteste de notre savoir-faire et de notre capacité à réaliser et mener à bien un projet complet.

Recherche et développement du sujet

J’ai choisi comme thématique l’identité. Étant moi-même en plein dans cette période de recherche de soi, je pense m’être naturellement dirigée sur cette thématique dû à ce qui m’entoures et ce que je vis.
La quête d’identité est un sujet universel, chacun et chacune tente de se définir tout au long de sa vie et passe par des étapes, des événements qui vont faire évoluer sa personne. En tant qu’adolescent et jeune adulte cette recherche est d’autant plus marquée. Par l’univers qui nous entoure, notre vécu et les choix que nous faisons nous créons les fondations de notre identité.
Je pense qu’au travers de cette histoire j’ai souhaité principalement traiter de phases où l’on se sent perdu, comme emprisonné par nos émotions qui nous rendent incapable de faire des choix et d’avancer. C’est pourquoi mes deux personnages, aux caractères contrastés et au passés complexes, se retrouvent, d’une certaine manière, dans ce que leur reflète l’autre. Leur rencontre va permettre une ouverture à chacune pour se libérer intérieurement et retrouver une sorte de liberté.
J’ai modulé mon univers au travers de paysages et de lieux qui m’entourent puis j’ai construit le fond de mes personnages en m’inspirant de situations qui m’ont touchée (faits divers, vécu... etc.). Malgré un contexte très réaliste je souhaite amener une dimension fantastique, garder une part de poétique et de mystère. C’est pourquoi j’ai décidé de ne jamais donner de nom de villes et d’imaginer des lieux parallèles à notre réalité quotidienne. Certains, comme le bar souterrain, peuvent représenter métaphoriquement le déni de la réalité et un ressenti de marginalisation face à l’isolement.

Objectifs

- Analyser une thématique et son contexte
- Rechercher et développer des idées
- Définir le message, les moyens d’expression et les axes de communication
- Réaliser le dossier d’avant-projet et le dossier de production selon le projet
- Planifier, produire et réaliser diverses étapes de conception du projet
- Présenter le projet

pré-production

Durant six mois j’ai réalisé ma pré-production seule en parallèle de mon écriture - aidée par des tiers pour des avis externes. J’ai organisé un casting pour le rôle principal et les deux rôles secondaires ainsi que fait une recherche de lieux adéquats au tournage - aidée par un régisseur. Puis j’ai rassemblé une équipe technique bénévole et réalisé l’organisation administrative de mes cinq jours de tournage.

Alexia Hebrard
Isabelle Vesseron
Julien Alembik

repérages

dossier de production

télécharger le PDF complet

crowdfunding

Mon court-métrage se déroulant dans le cadre d’un roadtrip un élément majeur entrait en compte: le coût de l’essence. Plus les défraiements (nourriture et trajets) des techniciens et des acteurs, le remboursement du matériel de maquillage pour la make-up artiste, le remboursement du matériel d’illustration pour l’illustrateur, la location de matériel supplémentaire, certains accessoires narratifs pour des tenues ou des décors. C’est pourquoi j’ai décidé de réaliser un crowdfunding.

voir la page du crowdfunding

production

La production a consisté à cinq jours de tournage.

post-production

J’ai effectué mon montage seule - aidée par des retours de divers tiers - ainsi que le choix des musiques et ambiances, en revanche le mixage son a été réalisé par deux ingénieurs son. Puis je me suis attaquée à la colorimétrie que vous pouvez comparer ci-dessous. Ainsi que quelques effets sur After Effect (dernier diptyique).

titrages et générique

La dernière étape de réalisation de mon court-métrage a été l’aspect graphique que je souhaitais cohérent sur l’ensemble du projet.
J'ai donc d'abord travaillé la mise en page sur photoshop puis j'ai assemblé les éléments et ajouté des effets de style sur After Effect.

mise en page photoshop
stylisation sur After Effect